Quelles croquettes pour mon animal ? Comment choisir ?

Dans un précédent article, je vous ai dit que la liste d’ingrédients d’un sac de croquettes était difficilement interprétable et qu’il ne faut donc pas en tirer de conclusions trop hâtives. Mais du coup, sur quelles informations peut-on réellement se baser pour choisir l’alimentation qui répondra au mieux aux besoins de nos chiens et chats ?

Pour répondre à cette question, je vous expliquerai d’abord les informations utiles que vous pouvez espérer trouver sur le paquet et ensuite, la façon dont vous pouvez vous renseigner sur tout ce qui n’y figure pas !

alimentation chien chat

Les informations qu’il faut chercher sur l’emballage

S’il vaut mieux ne pas tirer trop de conclusions de la liste d’ingrédients, il y a tout de même quelques autres informations qu’il faut savoir repérer sur les emballages des croquettes que vous envisagez d’acheter. Voyons ça ensemble !

Les mentions légales**

L’alimentation est-elle équilibrée et complète ?

La toute première chose que vous devriez rechercher sur le paquet est une mention spécifiant si cet aliment est équilibré et complet. Cette mention est légalement obligatoire et vous devriez donc la retrouver sur tous les paquets. Elle peut cependant être tournée de différentes façons, et pas forcément en français. Par exemple “Aliment complet et équilibré pour chat” ou “Balanced and complete feed for dogs”.

Si l’aliment n’est pas complet et équilibré, ça doit également être inscrit ! Dans ce cas, vous devriez retrouver une mention comme “alimentation complémentaire” ou “ne pas utiliser de manière continue” ou encore “utiliser en supplément uniquement”. Une alimentation sur laquelle se trouve une de ces mentions ne devrait pas être utilisée comme source principale de nourriture. La seule exception à cette règle concerne les aliments spécifiques à une maladie que pourrait vous prescrire votre vétérinaire. Ces aliments spécifiques ne sont donc pas équilibrés pour des animaux en bonne santé et ne devraient donc pas être utilisés sans avis médical.

Pour quel stade de vie l’aliment est-il adapté ?

Que ça soit chez les chiens ou chez les chats (ou toutes les autres espèces), les besoins nutritionnels évoluent au fil du temps. En pratique, on distingue généralement 4 périodes : l’alimentation avant sevrage, l’alimentation “croissance” (post-sevrage), l’alimentation “adulte” et l’alimentation “mature”. Chacune de ces périodes est associée à des besoins spécifiques, tant en termes de calories que de nutriments.

Le cycle de vie d’un animal varie très fortement selon sa race. Ainsi, un chihuahua sera “adulte” aux alentours de 8 mois, alors qu’un dogue allemand ne terminera sa croissance qu’à 2 ans environ. Si vous n’êtes pas sûr d’où en est votre animal, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Certaines marques sont adaptées à “tous les stades de vie” (“All Life Stages Formula” en anglais). Cette mention signifie que l’aliment apportera, au minimum, les nutriments nécessaires, quel que soit l’âge de votre chien ou de votre chat. Le problème est qu’un animal en croissance a des besoins proportionnellement supérieurs. En conséquence, si votre animal adulte mange un aliment qui apporte tout ce dont un animal en croissance a besoin, il ne manquera effectivement de rien mais pourrait bien recevoir certains nutriments en excès. Je considère donc cette mention comme une autre façon de dire “convient à des animaux en croissance”.

La “photo” des croquettes

“L’habit de ne fait pas le moine”, c’est vrai aussi pour les croquettes ! Je ne vous dirai donc pas que l’on peut déterminer sur seule base de la photo si l’alimentation est de qualité ou non. Cependant, toutes autres choses étant égales, il vaut mieux privilégier le paquet dans lequel toutes les croquettes se ressemblent. Et ce, simplement, pour éviter de laisser la possibilité à l’animal de faire le tri et de ne manger que ses préférées. Ce qui aura pour conséquence de forcément déséquilibrer la ration.

En pratique, ce problème concerne plutôt les chats que les chiens, qui sont généralement moins “minutieux” Smile

croquettes

** Mentions légales en Europe, d’après la FEDIAF : FEDIAF – Code of Good Labelling Practice for Pet Food

Les informations qui ne se trouvent pas sur l’emballage

Les quelques règles ci-dessus sont importantes mais vous vous rendrez vite compte (si ce n’est pas déjà le cas), qu’après les avoir suivies, il reste encore énormément de choix ! Alors comment faire pour éliminer davantage de concurrents et enfin trouver “la” bonne marque de croquettes ?

Et bien ne désespérez pas, le comité de nutrition de la WSAVA (World Small Animal Veterinary Association) s’est également penché sur la question et a émis des “recommandations pour le choix d’aliment pour animaux familiers”.

alimentation

Ces recommandations sont de contacter le fabricant et de lui poser une série de questions. Si le fabricant ne veut pas ou ne peut pas produire une réponse, la WSAVA indique que “les propriétaires devraient être méfiants à l’égard de la marque considérée”. Vous pouvez retrouver la liste de ces questions, en français, ici.

Cette démarche est assez lourde mais permet de faire un tri beaucoup plus sélectif et surtout, basé sur des informations pertinentes.

Un outil pour gagner du temps ?

Si vous trouvez ces questions intéressantes et que vous voulez gagner un peu de temps, un groupe de vétérinaires composé de plusieurs spécialistes en nutrition a soumis un grand nombre de fabricants à une série de questions inspirées des recommandations de la WSAVA. Les réponses de tous ces fabricants ont été regroupées dans une grande base de données que vous pouvez retrouver gratuitement ici : https://petnutritionalliance.org/chart/index.php/manufacturer-report.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. De plus, l’initiative vient des Etats-Unis et les marques 100% Européenne risquent donc de ne pas s’y retrouver. Mais la majorité des marques sont internationales et je vous invite à systématiquement aller jeter un œil, par curiosité !

Personnellement, j’utilise cet outil pour évaluer le degré de confiance que je peux accorder à une marque. Si une marque n’a pas répondu, je lui accorde volontiers le bénéfice du doute, en lui faisant tout de même moins confiance qu’à une autre. Si, par contre, elle a refusé de répondre, je me dis qu’elle ne doit probablement pas être fière de ses réponses et ne la recommande donc pas. Bien entendu, si une marque qui vous plait n’a pas donné de réponses, libre à vous de les recontacter pour vous faire votre propre opinion !

Attention, le fait qu’un fabricant ne réponde pas correctement ne signifie pas que les croquettes qu’il propose sont forcément de moins bonne qualité. Mais pour moi, ça signifie par contre qu’il a moins de contrôle sur la qualité de ses croquettes, ce qui n’est pas souhaitable.

Et voilà qui termine ce second article sur le choix des croquettes ! Vous devriez être maintenant mieux armés pour faire votre propre choix Smile. Comme d’habitude, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autours de vous !
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.