L’alimentation du chat : les 5 spécificités que vous devez connaître !

Alimentation chat

Du point de vue de son alimentation, le chat est souvent considéré, à tort, comme un “petit chien”. Pourtant, ces deux espèces sont très différentes et le chat a des besoins bien spécifiques ! Voici donc les principales spécificités du chat qu’il vous faut connaître, si vous voulez garder un chat heureux et en bonne santé Smile

1) Le chat est un carnivore strict

Contrairement au chien, le chat est un “carnivore strict”. Ce qui signifie qu’il est obligatoire que son alimentation comporte des protéines d’origine animale. Il est donc déconseillé de donner une alimentation végétarienne à votre chat.

Le terme “carnivore strict” ne veut par contre pas dire que les autres sources de protéines lui sont interdites ou qu’il ne sait pas les métaboliser. Les chats peuvent donc bien digérer et utiliser les nutriments d’origine végétale. Une alimentation exclusivement composée de viande serait d’ailleurs également dangereuse !

2) Le chat a des besoins en nutriments spécifiques

Si l’alimentation du chat doit absolument contenir des protéines animales, c’est parce qu’il est incapable de synthétiser par lui même certains nutriments. L’exemple le plus connu est celui de la taurine, un acide aminé considéré comme “essentiel” chez le chat. (Les acides aminés servent à synthétiser les protéines et les acides aminés essentiels sont ceux qui doivent se trouver dans l’alimentation).  Une carence en taurine peut notamment causer des problèmes cardiaques ou une dégénérescence rétinienne (et donc rendre votre chat aveugle).

La quantité de taurine présente dans la nourriture n’est pas le seul facteur important. En effet, sa disponibilité et son assimilation dépendent également des autres éléments présents dans la ration. Si vous donnez une ration ménagère à votre chat,  c’est une des raisons pour lesquelles il n’est pas conseillé de la modifier sans l’avis de votre vétérinaire. Du côté des aliments industriels, cette problématique est le plus souvent prise en compte dans l’élaboration de la recette.

A l’inverse, la taurine n’est pas considérée comme essentielle chez le chien car, contrairement au chat, il est capable de la synthétiser à partir d’autres acides aminés. En pratique, cela signifie que les aliments industriels pour chats sont systématiquement supplémentés en taurine. Ceux pour chien, non. Ceci est une des principales raisons pour lesquelles vous ne devez pas nourrir trop longtemps votre chat avec de la nourriture pour chien !

3) Le chat doit manger fréquemment, par petites quantités

Une autre différence importante avec le chien est le nombre de repas qu’un chat doit manger par jour. Dans la nature, les chats chassent de petites proies. Ils mangent donc “régulièrement, mais par petites quantités”.

La solution la plus simple serait donc de laisser constamment à manger “à volonté” afin que votre chat puisse, si le cœur lui en dit, manger 3 croquettes à la fois, toutes les 5 minutes. Malheureusement, beaucoup de chats ne sont pas raisonnables et cette solution “à volonté” conduit souvent au surpoids. Particulièrement pour les chats qui n’ont pas accès à l’extérieur, et qui se dépensent donc moins. Rien ne vous empêche cependant de “tenter votre chance”, tout en gardant bien sa ligne à l’oeil ! Si cette solution ne fonctionne pas, il vous faudra fractionner sa ration journalière en un maximum de repas.

4) Votre chat doit faire de l’exercice !

Dans la nature, le chat consacre une grande partie de sa journée à chasser. Pour les chats d’intérieur, la situation est différente : manger ne demande aucun effort. Du coup, sans stimulation de votre part, la quantité de calories qu’il mange dépassera bien souvent la quantité de calories qu’il brûle, ce qui entraînera à terme des problèmes de surpoids. Selon les études, on estime d’ailleurs qu’entre 30 et 60% des chats seraient trop gros !

En plus de ces problèmes de ligne, le fait d’avoir un accès “trop facile” à la nourriture, sans autre stimulation, peut entraîner de la lassitude chez votre animal, ce qui peut conduire à des problèmes de comportement comme de l’agressivité ou de la malpropreté.

Pour stimuler votre chat, tout peut faire l’affaire : des jouets, des arbres à chats ou simplement des sachets plastiques ou des caisses en carton ! Sachez cependant qu’il existe également des “jouets – distributeurs de croquettes” que votre chat doit faire rouler pour recevoir, petit à petit, les croquettes que vous avez caché à l’intérieur. Ce qui présente le double avantage de le stimuler tout en augmentant le nombre de repas qu’il prendra sur la journée.

jouet chat

Un petit mot sur l’obésité

L’obésité n’est pas du tout spécifique au chat mais je profite de l’occasion pour en parler rapidement.

Les propriétaires sous-estiment souvent l’importance des problèmes de surpoids chez leur chat. Pourtant, un chat en surpoids a une espérance de vie en moyenne 2 ans plus courte ! Et sur une vie de chat, ça fait beaucoup !

En fait, c’est simple : l’obésité est néfaste pour presque tous les systèmes et organes du corps. Entre autres choses, l’obésité augmente les risques de diabètes, d’arthrose, de problèmes urinaires et crée un état inflammatoire chronique qui prédispose à de nombreux cancers. En plus de créer ces problèmes, l’obésité les rend également plus difficile à traiter car certains médicaments peuvent être stockés dans les tissus graisseux avant de pouvoir agir correctement au bon endroit. Ce qui est d’ailleurs aussi le cas pour certains anesthésiques, rendant le risque opératoire plus important.

Mais ça le rend heureux de manger, et ce qui compte, c’est qu’il soit heureux non ?

Et bien oui, mais non ! Il a également été prouvé qu’un animal en surpoids avait des moins bon scores pour la qualité de vie, la stabilité émotionnelle et la vitalité. En bref, la volonté de rendre votre chat heureux est un bon argument… pour le mettre au régime !

5) Les chats ne sont pas de grands buveurs

Comme c’est également le cas des chiens, les chats ne boivent que de l’eau, et ils doivent toujours en avoir à volonté. Les chats ne sont habituellement pas des grands buveurs et de nombreux propriétaires s’inquiètent que leur chat ne semble pas boire assez. Si c’est votre cas, sachez que beaucoup de chats préfèrent “l’eau courante” et il existe des “fontaines à eau” qui l’encourageront efficacement à boire un peu plus Smile .

fontaine à eau chat

 

Cependant, rassurez-vous, le faire de boire “trop peu” est bien moins souvent un problème que le fait de boire “trop”. Aussi, si votre chat se met soudainement à boire beaucoup plus, parlez-en à votre vétérinaire !

Peut-on donner du lait aux chats ?

Non ! A moins de n’avoir jamais cessé d’en consommer, les chats adultes ne digèrent pas le lait ! Les lactases, des enzymes nécessaires à la digestion du lactose du lait, deviennent en effet inutiles après le sevrage. Les chats adultes n’en ont donc plus et sont “intolérants au lactose”.

C’est en fait également le cas pour tous les autres animaux adultes, mais la question ne se pose souvent que pour les chats !

Et pour le reste ?

Pour ce qui est du choix du type d’alimentation, de la gestion des transitions alimentaires ou des friandises, les règles sont sensiblement les mêmes que pour le chien. N’hésitez donc pas à jeter un œil à mon article traitant de l’alimentation des chiens !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.